contact
JACQUES MOURY BEAUCHAMP
(JAC BEAUCHAMP)

PHOTOGRAPHE / MUSICIEN / CONTEUR

LE

BLUES

EN

PHOTOS,

EN

HISTOIRES

& EN

MUSIQUE

Le franco-américain Jacques Moury Beauchamp (Jac Beauchamp) a croisé le blues il y a plus d'un demi siècle.
Aujourd'hui, qu'il crée des images photographiques hautement évocatrices ou qu'il partage sa musique avec le public, il continue à puiser dans le blues sa principale source d'inspiration.

Une sélection de sa série photographique « Bluescapes » fait partie de la collection permanente du Delta Blues Museum de Clarksdale, Mississippi.


En France, il joue et chante ses compositions, des standards de blues et d'autres styles « d'American Roots Music » en solo et en duo (avec le violoniste Jörg Petersmann) et lors de ses « concerférences » , animations à la fois ludiques et informatives sur les origines du blues dans le Delta du Mississippi.

Pour plus d'information, merci de nous contacter ici



ANIMATIONS :


Entouré d'une quinzaine d'instruments de musique, de cartes géographiques et d'accessoires divers, Jacques Moury Beauchamp raconte et chante les origines et l'histoire du blues, de l'ouverture des « territoires » du Mississippi en 1820 à l'abolition officielle de la ségrégation en 1964, évoque l'esclavage, le brassage culturel dans le Sud des États Unis et l'émergence de la musique la plus influente du XXe siècle, dont la principale raison d'être, le partage, est toujours d'actualité.

« Mississippi Delta » est une source de références musicales. On y retrouve bon nombre des grands noms qui ont marqué l'histoire du blues, personnages que Jacques Moury Beauchamp évoque souvent en détail avec le public lors des conversations à bâtons rompus qui suivent le spectacle.
C'est aussi l'occasion de voir de près les divers instruments et techniques instrumentales emblématiques de cette musique, synthèse de nombreuses traditions.

La presse en parle :
LA NOUVELLE REPUBLIQUE (édition Tours agglo)
Toute la musique qu'on aime
Jac Beauchamp, alias Jacques Moury Beauchamp, a deux vies. Photographe professionnel, il est aussi musicien. Français de naissance et Américain par passion, il a vécu vingt ans aux États-Unis avant de s'installer en Touraine.
C'est peut-être pour cela qu'il a le goût des mots-valises fabriqués à partir de deux autres termes : « Bluescapes » est le titre d'une (de ses) expositions de photos et il a donné à Savonnières devant une salle bien remplie une « concerférence ». Sur scène, tout un bric à brac de cartes de la région du Mississippi, de guitares et d'autres instruments à cordes, une sorte de cabane pour évoquer le logement des esclaves, une pauvre malle de bois brut, une chaise et un chapeau. Dès son entrée sur scène, Jac Beauchanp saisit une guitare et entonne « That's all right, Mama ». Tiens, c'est aussi un excellent chanteur… Le ton est donné, pendant un peu plus d'une heure, Jac Beauchamp entraîne son auditoire aux côtés de la population noire qui chantait tout en cueillant le coton pour les riches propriétaires du Sud. Le public déguste la musique, apprécie les anecdotes et découvre cette Amérique rurale bien loin du rêve. « Mississippi Delta » est plus qu'une conférence, c'est un véritable spectacle en hommage aux Noirs américains qui malgré leur pauvreté nous enchantent encore aujourd'hui par leur musique. On y apprend qu'avoir le blues, ce n'est pas se lamenter, mais bien partager ses émotions. Des émotions fortes suscitées par un artiste attachant qui ont étreint un public totalement sous le charme.


LA NOUVELLE REPUBLIQUE (édition Loir & Cher)
La musique en photo avec Jacques Moury-Beauchamp
Avec le Printemps de la Photographie et des artistes comme Jacques Moury-Beauchamp, photographe et musicien, la musique et l'image sont associées dans le creuset d'une technique particulière de transfert pour réaliser des paysages d'une Amérique pauvre étonnante.
Passionné par cette musique qui a surgi de l'Afrique déracinée, de l'esclavage et du bayou, il utilise les vers, paroles du blues pour légender les paysages qu'il travaille à la photocopieuse créant des images qui font penser aux photographies pointillistes de Sarah Moon ou aux tirages de Francis Gammichon. Mais dès que l'on s'approche un peu, que l'on oublie ces références, avec les phrases qui sous-titrent chaque réalisation, on y découvre une Amérique particulière loin des gratte-ciels et de l'opulence médiatique.


LA RENAISSANCE LOCHOISE
La Croix-en-Touraine : le pays d'où vient le Blues
Conteur, musicien, chanteur, Jacques Moury Beauchamp est un artiste complet, passionné par le Blues et son histoire, qu'il a partagé avec un public venu nombreux, dimanche 7 décembre, au centre Lorin de La Croix. Le spectacle original par sa conception, mi-concert, mi-conférence, a fasciné l'auditoire.
« le Blues est un partage d'émotions, il exprime la vie, ses douleurs, ses difficultés mais aussi ses joies ». S'accompagnant avec six guitares différentes, un banjo, un harmonica et un sansa (instrument africain), Jacques Moury Beauchamp a conté et chanté l'histoire du Blues. Il la connaît bien, puisqu'il a lui-même emprunté cette route lors de ses fréquents voyages aux Etats-Unis. Face au public qu'il a conquis, il a tout partagé.


LA NOUVELLE REPUBLIQUE (édition Indre & Loire Est)
La « concerférence » a captivé le public
Jacques Moury Beauchamp et son one-man show, imaginé d'après un concept original de « concerférence » ont emporté la salle dans l'histoire du blues.
Un exercice difficile, où l'artiste passe de conteur à historien puis à musicien et chanteur.
Bien inspiré par un thème qui sans aucun doute le fascine, le «Mississippi Delta blues», Jacques Moury Beauchamp a su captiver le public durant plus d'une heure racontant l'histoire du blues. (…)
Le spectacle terminé, autour du verre de l'amitié, les commentaires étaient à l'unisson :
tous avaient passé un agréable moment, tout en apprenant beaucoup de choses. On entendait même un « si l'histoire pouvait être apprise de manière aussi vivante aux lycéens, ils se régaleraient! ».


AUTRES CONFÉRENCES ET ANIMATIONS :
  • Conférence musicale :

  • Lecture de William Faulkner avec illustration musicale :


Pour plus d'information, merci de nous contacter ici


MUSIQUE :
4 CDs autoproduits en vente lors des concerts, des conférences et sur commande :
En solo :


THE FIRST CHÉDIGNY SESSIONS
Compositions


A POCKETFUL OF BLUES
Standards du blues revisités

En duo avec Jörg Petersmann :

Répertoire : Blues, American Roots et compositions
Informations et booking : 02 47 57 86 10 ou



PHOTO :
Plusieurs expositions sont disponibles à la location et à découvrir ci-dessous :

Pour plus d'information, merci de nous contacter ici


BIO EXPRESS :
Comme beaucoup de baby-boomers, Jacques Moury Beauchamp (Jac Beauchamp) apprend la guitare en autodidacte à l'adolescence. Il s'intéresse très vite à la musique folk américaine en vogue à la fin des années 60. Au début de la décennie suivante, il est contrebassiste dans le Crazy Dogs Band, un groupe de Bluegrass de la région parisienne. Puis son métier de photographe l'amène aux Etats Unis où il émigre en 1975 et où il approfondit sa connaissance du Blues. Il étudie diverses techniques de guitare au Guitar Study Center de New York. Il commence aussi à composer dans des styles allant du blues à la musique country.
De retour à Paris au début des années 90, il participe, avec son groupe King Crossing, à la scène musicale de la capitale, en se produisant entre autre régulièrement au club Saint Louis Blues. Il retourne fréquemment aux Etats Unis et fait plusieurs voyages dans le Mississippi sur les traces des pionniers du blues.
Ses paysages de la séries « Bluescapes » font partie de la collection permanente du Delta Blues Museum de Clarksdale, Mississippi.

Arrivé en Touraine en 1999, Jacques Moury Beauchamp découvre le milieu musical local aux scènes ouvertes de l'association Crescendo à Beaulieu-lès-Loches. Il rejoint l'Atelier de Blues de Chédigny auquel il contribue pendant plusieurs années.
Avec son groupe : Third Crossing, il joue à la Nuit du Blues d'Auvers sur Oise, au festival de Blues de la Charité sur Loire ou encore au Plessis Trévise.
Et il continue, en solo, en duo et avec le trio Crossroads, à participer à la vie musicale du Lochois.

Pour partager sa connaissance des musiques nord-américaines, il a écrit dans la presse spécialisée (Rock & Folk, Pop Hebdo, JazzHot, SoulBag) et anime de nombreuses émissions musicales de radio à Paris et à Amboise.
Mais pour Jacques Moury Beauchamp, rien ne remplace le contact direct avec le public. Depuis fin 2007, il propose un nouveau type de rencontres, mi-conférence mi-concert, où il partage sa passion pour le Blues au travers d'histoires, de photos, et bien sûr de musique.


PROJETS :

Deux nouvelles séries photo sont en cours de réalisation :

LIENS VIDÉO :




Passing on the blues
Documentaire réalisé par les lycéens du lycée Grandmont (Tours) :

Première partie

Deuxième partie

Interview
réalisé par Doc Pilot :


Première partie

Deuxième partie



- Tous droits réservés © Jacques Moury Beauchamp.
- Pour toutes informations sur les droits d'utilisation, merci de nous contacter